Le recouvrement d'âme

Le Seidr : chamanisme du Nord de l'Europe (Scandinavie)

 

 

Principe de la perte de l’âme:


La perte de l'âme est très souvent considérée par les chamans du monde, comme une cause majeure de maladie et détresse.
Une personne peut avoir perdu une partie de son âme ou essence, causant ce que les chamans appellent "la perte d'âme".  Ceci est parfois dû à un traumatisme émotionnel ou physique tels que la chirurgie, des accidents, des abus sexuels, le traumatisme de guerre, être dans une catastrophe naturelle, le divorce, le décès d'une personne proche, ou d'autres circonstances traumatiques.  
Un même événement peut causer une perte d'âme à une personne mais pas à une autre.
Tout traumatisme émotionnel ou physique aurait eu ainsi pour effet qu’une partie de l'âme quitte le corps afin de pouvoir survivre à l’expérience.
Tout événement causant une forme de choc est potentiellement responsable pour une perte d'âme. En soi même, cela est positif car cela nous permet de survivre à la douleur de ce traumatisme.


Des fragments d'âme peuvent être aussi emprisonnées dans des vies antérieures drainant ainsi un lien énergétique avec la vie actuelle.

 

A la suite de cela, la  personne se sent différente, morcelée, vide, déconnectée d'elle-même, de ses émotions, pas tout à fait là. Les effets de cette perte sont plus ou moins importants, selon l'importance des "morceaux" perdus. Les qualités et capacités liées à cette part d'âme sont également perdues pour la personne. La perte d'âme peut causer  dépression chronique, maladie, syndrome de stress post traumatique, insuffisance du système immunitaire, dépendances, tendances suicidaires, chagrin continuel. La perte d'âme peut nous empêcher de former des relations saines et de créer notre vie telle que nous la désirons véritablement. Un des symptômes courants, dû à la perte d'âme, est la dissociation. Si la personne ne se sent pas tout à fait présente dans son corps ni pleinement engagée dans sa vie.

Différents types de dépendances sont également un signe de perte d'âme : en cherchant à combler un vide intérieur par des sources extérieures tels cigarettes, alcool, drogues, médicaments, nourriture, sexe, travail, objets matériels…

 

 


Principe du recouvrement d’âme :


Le chaman, en changeant son état de conscience, doit récupérer l’âme  ou les morceaux d’âme perdus par la personne. C’est ce qu’on appelle le recouvrement d’âme et c’est l’une des pratiques les plus répandues au monde.
Il doit les retrouver, généralement en voyageant dans le monde des esprits, puis parvenir à les ramener. Une fois récupérés, ces morceaux d’âme sont à nouveau redonnés à la personne.
Ainsi la personne est à nouveau entière, peut guérir et retrouver toutes ses capacités.
Le recouvrement de plusieurs morceaux d'âme peut être nécessaire pour la guérison. Si une partie de la vie a été oubliée, les souvenirs peuvent revenir quand le morceau correspondant est ramené.
Après un recouvrement d’âme, les résultats seront différents selon les personnes : certaines  se sentiront plus présentes dans leur corps, plus ancrées. D’autres au contraire se sentiront plus légères, plus aériennes.
Pour d'autres, des mémoires du passé vont réapparaître et demanderont à être traitées, et parfois pour certaines personnes les effets seront trop subtils à percevoir et un travail d'intégration plus approfondi leur sera demandé.
Après ce travail, nous aurons en nous une nouvelle énergie qui ne demandera qu’à être utilisée.

Pour ce travail, je peux être amenée, pour certaines personnes, à remonter dans des vies antérieures ou dans diverses dimensions.


"Ce travail est critique à notre époque. La terre désire le retour à la maison de ses enfants, et elle le désire tout de suite. Il est grand temps de retourner à la maison et d'accepter notre place légitime sur la terre.
Le simple fait d'être né, nous procure le droit d'exprimer nos âmes pleinement, et de créer un monde où
Nous désirons véritablement résider.
Le fait d'être né constitue aussi notre capacité de briller comme les étoiles au-dessus de nous.
Le temps est venu à présent de partager notre luminosité avec le monde".
Sandra Ingerman.


"Pour accomplir un recouvrement d’âme, le chamane va entreprendre un voyage chamanique durant lequel ses esprits alliés le conduiront là où se trouve le bout d’âme qui s’est réfugié dans l’autre monde (voir encadré). Dans certains cas, il se rendra dans le passé de son client et percevra les circonstances qui ont provoqué la fuite de son âme, alors que dans d’autres cas, il voyagera dans des mondes très éloignés de la réalité tangible qui ne lui seront perceptibles que par pure abstraction. Dans tous les cas, le chamane fera en sorte de retrouver l’âme de son client, qu’il pourra ensuite ramener dans la réalité ordinaire et ancrer dans le corps de celui-ci, par exemple en l’insufflant dans son coeur.
Cette approche du recouvrement d’âme est largement pratiquée aujourd’hui dans le cadre du chamanisme moderne. Décrite ainsi sommairement, cette technique peut sembler relativement simple à mettre en oeuvre, mais elle demande cependant une certaine expérience de la part du chamane praticien, car le travail sur l’âme est un travail d’orfèvre. On ne « joue » pas avec le recouvrement d’âme, parce qu’il met le praticien en contact avec l’intimité la plus profonde de la personne pour laquelle il travaille.
Une fois que l’âme a été récupérée par le chamane, c’est ensuite au tour du client d’entreprendre un travail d’intégration – ou d’incarnation –, qui peut prendre des semaines, des mois, voire des années à mûrir. Car l’âme qui est de retour a soif de nature, de beauté et de joie de vivre, et elle demande que l’on s’occupe d’elle. Cela peut parfois signifier entreprendre de grands changements dans sa manière de vivre – autrement dit, mettre plus d’âme dans sa vie. Mais avant tout, il s’agit d’apprendre à être soi-même, car être soi même est l’expression la plus simple et directe de l’âme."

 

Lire la suite sur le recouvrement d'âme : 
http://www.inrees.com/articles/Le-recouvrement-d-ame-Chaman/